Implants PIP : les médecins doivent prendre en charge leurs explantations

Ce lundi 9 janvier 2012, le Conseil National de l'Ordre des médecins (Cnom) a lancé un appel à tous les professionnels de la santé qui ont effectué des implantations des prothèses PIP (Poly Implant Prothèse) qui sont responsables de ruptures et de réactions inflammatoires, à “prendre en charge leurs explantations et le suivi des patientes”. Le Cnom leur demande également de “pratiquer des honoraires en rapport avec les tarifs de l'Assurance maladie”.

Tout a commencé avec le décès d'une femme porteuse de ces implants. Une vingtaine de cas de cancer du sein, qui semblent trouver leur origine à cause de ces prothèses mammaires, ont été enregistrés à l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps). Selon ces mêmes données, on observe aussi 1140 ruptures de prothèses chez des patientes porteuses d'implants PIP, ainsi que pratiquement 500 réactions inflammatoires.

Un appel a déjà été envoyé à toutes les femmes porteuses de cette marque d'implant par le ministère de la santé, pour qu'elles aillent rapidement consulter leur chirurgien, et qu'elles envisagent d'ors et déjà une explantation.

19/01/2012 19/01/2012 Rédigé par admin
Votre devis mutuelle
en 30 secondes
OuiNon
OuiNon
Vos données restent confidentielles
Payez moins chers vos frais de santé

Veuillez activez votre JavaScript afin de pouvoir faire l'étude en ligne puis rechargez la page.

MUTUELLE CAISSE D’EPARGNE
Rien de mieux qu’une mutuelle caisse d’épargne pour motiver ses employés. Un petit plus qui ravira tout le monde, pour une meilleure collaboration et une bonne fidélisation des collaborateurs, des employés et des associés. Que des avantages pour plus de m [...]
21/08/2013
Suivez-nous :
  • Catégories

  • VN:F [1.9.12_1141]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)