Lutte contre l’obésité et oméga-3

Une mutation du GPR120, un gène qui est à l'origine du récepteur des acides gras insaturés, comme les oméga-3, augmenterait de 60% les risques d'obésité, selon une étude menée par des chercheurs u CNRS.

Cette étude devrait permettre d'élaborer de nouveaux traitement contre les maladies hépatiques liées au surpoids, et contre l'obésité. Ce sont les cellules du foie et des intestins qui contrôlent l'appétit ou le stockage des graisses que l'on consomme, grâce à leurs récepteurs.

L'un deux, codé par le gène GPR120, peut stimuler la production d'insuline lorsqu'il est activé, et libérer l'hormone liée à la satiété. Lors de leur étude, les chercheurs ont rendu ce récepteur inactif chez des souris, et leur ont donné un régime riche en graisses et en glucides.

Du coup, les souris sont devenues obèse, diabétiques et ont souffert de troubles du foie. Ce qui prouve aux chercheurs qu'en ciblant le GPR120 ont peut avoir des effets bénéfiques pour l'organisme, même sans une alimentation équilibrée et riche en oméga-3.

27/02/2012 27/02/2012 Rédigé par admin
Votre devis mutuelle
en 30 secondes
OuiNon
OuiNon
Vos données restent confidentielles
Payez moins chers vos frais de santé

Veuillez activez votre JavaScript afin de pouvoir faire l'étude en ligne puis rechargez la page.

MUTUELLE CAISSE D’EPARGNE
Rien de mieux qu’une mutuelle caisse d’épargne pour motiver ses employés. Un petit plus qui ravira tout le monde, pour une meilleure collaboration et une bonne fidélisation des collaborateurs, des employés et des associés. Que des avantages pour plus de m [...]
21/08/2013
Suivez-nous :
  • Catégories

  • VN:F [1.9.12_1141]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)