Primpéran : jamais avant 18 ans

L'Afssaps a réévalué le rapport entre les bénéfices et les risques du fameux médicament utilisé contre les nausées et les vomissements, le Primpéran, ainsi que tous ses génériques contenant son principe actif, le métoclopramide. Il a été décidé de l'interdire au moins de 18 ans, car il peut provoquer des tremblements et des mouvements normaux de la tête et du cou, lorsqu'il est trop dosé.

L'Afssaps recommande donc, si le Primpéran a été prescrit à votre enfant pour des vomissements, et que le traitement n'est pas encore terminé, de contacter immédiatement votre médecin pour qu'il prescrive un nouveau traitement de remplacement. Par contre, dans les cas de traitement dans le cadre d'une chimiothérapie anticancéreuse, il ne faut en aucun cas interrompre de vous même le traitement, et contacter immédiatement votre médecin. Les boites entamées ou non utilisées devront être rapportées chez le pharmacien.

15/02/2012 15/02/2012 Rédigé par admin
Votre devis mutuelle
en 30 secondes
OuiNon
OuiNon
Vos données restent confidentielles
Payez moins chers vos frais de santé

Veuillez activez votre JavaScript afin de pouvoir faire l'étude en ligne puis rechargez la page.

REMBOURSEMENT ORTHOPHONIE MUTUELLE
Vous souffrez d’un problème de communication, une lacune suite à des difficultés de parler ou de vous exprimer correctement ? Que ce soit pour vous ou pour votre enfant ? Le remboursement Orthophonie mutuelle est la solution la mieux adaptée à ce problème [...]
22/08/2013
Suivez-nous :
  • Catégories

  • VN:F [1.9.12_1141]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)